Retour au haut de la page

La dette étudiante 101: Le cours vous auriez aimé prendre durant vos études

Grant Thornton Limited - dette d'etudiante

La collation des diplômes d’un programme d’études postsecondaires est un moment important qui restera avec vous. Vous êtes fiers de ce que vous avez accompli, peut-être triste que ce chapitre de votre vie voit sa fin et que vous quitterez les gens et les endroits qui y ont figuré, et vous sentez peut-être aussi de l’enthousiasme pour votre futur tel qu’adulte diplômé et ses possibilités qui s’y accompagnent.

Six mois plus tard, les choses ont perdu leur lustre un peu. Peut-être vous travaillez dans le domaine dans lequel vous avez étudié. Vous êtes peut-être parti(e) en voyage pour l’année, ou vous travaillez peut-être pour un salaire minimum en luttant pour joindre les deux bouts. Tout d’un coup un jour, les gouvernements fédéral et provincial à qui vous avez emprunté des fonds pour vos études vous approchent pour que vous les remboursez. Ceci introduit, ou bien même intensifie, une émotion que les nouveaux diplômés ressentent souvent : le stress.

D’après Statistiques Canada, les frais de scolarité moyens pour les études collégiales et universitaires – sans tenir compte des livres, les fournitures ou du déplacement— s’élèvent à $6 500 $ par année. Bien que les nouveaux étudiants se préoccupent à trouver bien des choses, telles que leurs cours, des amis, et la bibliothèque, les nouveaux diplômés se chargent de perde une chose en particulier : leur dette étudiante qui s’élève en moyenne à 26 000 $. Il faut être clair que cette dette ne comprend aucune dette du consommateur telle que les cartes de crédit ou les marges de crédit que les étudiants auraient pu accumuler au coutant de leurs études.

Lorsque les conseillers financiers parlent de « dette étudiante », ceci comprend typiquement deux types de dettes avec lesquelles les diplômés ont affaire :

  1. Le remboursement des prêts étudiants fédéraux et provinciaux utilisés pour payer leurs frais de scolarité, leurs livres, ainsi que les autres frais connexes typiques,
  2. Le remboursement de leur dette du consommateur, telle que les cartes de crédit et les marges de crédit pour étudiants.

Les diplômés se sentent peut-être incités à rembourser leurs prêts étudiants, mais ils ont bien souvent d’autres dettes et obligations financières à gérer. Si vous avez un prêt d’études du Canada, vous pouvez être admissible au Programme d’aide au remboursement. Les prêts étudiants du gouvernement sont sujets à des frais d’intérêt moins élevés que ceux imposés par les institutions financières ou les cartes de crédit. Par exemple, les prêts étudiants du gouvernement sont typiquement accompagnés d’un taux d’intérêt de 2,95% + 5% (fixe) ou 2,5% (variable). En moyenne, le taux d’intérêt sur les prêts étudiants s’élève à entre 6 et 8%, comparé à un taux de 19% ou plus qui est typique pour les cartes de crédit. Les dettes du consommateur, qui en moyenne s’élèvent à 18 000 $, que les diplômés doivent rembourser au-delà de leurs prêts étudiants, augmentent la pression financière qu’ils éprouvent. En réalité, la dette totale des diplômés pourrait excéder  40 000$.

Y ÊTES-VOUS À LONG TERME?

Le temps qu’il vous faille pour rembourser votre dette étudiante dépend  du montant que vous pouvez assumer et quand vous pouvez l’assumer. Tout de suite après la collation des diplômes, vous disposez d’une période de grâce de 6 mois avant de commencer à faire des paiements pour rembourser votre prêt d’études du Canada ou votre prêt étudiant provincial. Sachez que des intérêts sont facturés pendant cette période.

Pour clarifier avec quelques chiffres, si vous pouvez assumer un paiement de 530$ par mois dans votre budget, il vous faudra 5 ans pour rembourser 26 000$ en dette étudiante avec un taux d’intérêt fixe (taux préférentiel + 5%). Si vous ne pouvez payer que 315$ par mois, il vous faudra 10 ans pour rembourser le même prêt avec le même taux d’intérêt.

En réalité, c’est souvent le cas qu’il faut près de dix ans aux diplômés pour repayer leurs dettes étudiantes pendant qu’ils se cherchent et trouvent un emploi stable et rémunérant en sortant de l’école. Que ce soit le contexte économique faible ou un environnement professionnel compétitif, il y a des diplômés qui doivent compléter des stages non rémunérés ou des emplois à salaire minimum, ce qui peut retarder le remboursement de leurs dettes.

ASTUCES ET CONSEILS : Rembourser vos dettes étudiantes

Commencez en premier par vous renseigner sur le montant total que vous devez rembourser (ceci inclut vos prêts gouvernementaux, vos cartes de crédit et vos marges de crédit). Ensuite, vous devez prioriser le montant de chaque paiement d’après le montant d’intérêt attaché à chacune de vos dettes. Vous éliminerez donc les dettes qui vous coûtent le plus cher en intérêt ce qui diminuera plus rapidement le montant que vous devez globalement. Il sera vraisemblablement le cas que vos cartes de crédit auront le taux d’intérêt le plus élevé, donc vous devrez le plus probablement prioriser vos paiements envers vos cartes de crédit si vous en possédez. Votre institution financière devrait avoir une calculatrice de prêt disponible en ligne. Cet outil vous aidera à calculer combien vous devez rembourser. Une fois vos dettes organisées, suivez les conseils ci-dessous pour vous aider à maintenir le remboursement de vos dettes étudiantes :

  1. Effectuez vos paiements à temps. Votre prêt d’études du Canada et prêt provincial et votre marge de crédit pour étudiant font partie de vos antécédents en matière de crédit. Les paiements que vous effectuez sur vos prêts étudiants auront un impact sur votre dossier de crédit. Si vous n’effectuez pas les paiements minimums ou si vous faites un paiement en retard, cela peut avoir une incidence sur votre cote de crédit. Une cote de crédit indique aux prochains prêteurs si vous présentez un risque lorsque vous appliquez pour une hypothèque ou des prêts dans le futur.
  2. Pratiquez le principe de « se payer d’abord » : Il pourrait vous sembler impossible de se payer d’abord lorsque vous essayez de rembourser vos prêts, mais avec une épargne pour les situations d’urgence, vous réduisez le risque d’avoir à aller chercher plus de crédit. Vous pourriez aussi considérer augmenter vos paiements à mesure que votre salaire augmente. Vous pouvez mettre en place un dépôt direct envers votre prêt étudiant pour vous assurer que vous maintenez le pas quand il s’agit de rembourser vos dettes.
  3. Profitez du programme d’aide au remboursement (PAR) en contactant le Centre de service national de prêts aux étudiants (CSNPE) ou votre bureau provincial de prêts aux étudiants. Si vous vous trouvez dans l’impossibilité d’effectuer vos paiements, et que vous êtes admissibles, vos paiements mensuels de prêt étudiant seront réduits ou peut-être même annulés, selon votre situation financière.
  4. N’oubliez pas de demander votre crédit d’impôts non-remboursable pour les frais d’intérêts payés sur vos prêts étudiants.

Si vous êtes étudiant et vous avez encore quelques années d’études, il est encore possible de graduer avec un volume de dette raisonnable. Soyez proactif et faites-vous un budget! Vivez selon vos moyens et recherchez des façons innovatrices pour vous aider à vivre modestement. Par exemple, il est souvent productif de s’entourer d’amis dans la même situation financière que vous puisque vous pouvez vous entraider. Saisissez la chance de gagner du revenu pendant le printemps et l’été et, finalement, évitez d’obtenir des cartes de crédit et des marges de crédits. Concentrez-vous sur gérer l’argent que vous avez en main.

Si vous prévoyez être endetté pour dix ans, ceci peut rendre obtenir de la dette dans le futur un prospect accablant. Si vous avez accumulé plus de dette que vous êtes capable de rembourser, contactez un syndic autorisé en insolvabilité. Nous serons capables d’explorer toutes vos options, incluant la faillite et les propositions du consommateur. Ceux-ci pourraient dissoudre votre dette étudiante si vous avez quitté ou fini le postsecondaire depuis au moins sept ans.

Poser une question
Commentaires

Commentaires fermés.

Warning!

You are using an outdated browser. Things may not appear as intended. We recommend updating your browser to the latest version.

Close